L’itinéraire que nous proposons sera le tour de la vallée de Cardós Noguera, qui est divisée en trois communes: la Vall de Cardos, créé au début des années 70 avec la fusion de la Banque de Cardós Estaon et le Cardós Esterri et Lladorre. Ils sont peu peuplées terres consacrées essentiellement aux activités agricoles mais depuis quelque temps dans cette partie à de fortes pressions de développement. Cette route, qui nous annoncerons églises singulièrement importants et des ponts médiévaux sur les Noguera de Cardos parfaitement préservés ou restaurés.

SANTA MARIA DE RIBERA DE CARDÓS.  PUENTE DE CASSIBRÓS.

Nous partons dans la ville principale de Ribera de Cardos, où l’église de Santa Maria (photo 1). Nous continuons nord. La route est de retour à la rivière et avant d’atteindre les bons Cassibrós trouver le pont roman qui sauve (photo 2). Pas abandonner le L-504 à AINET Cardós passé, où, à droite, sur la route qui mène à et Ginestarre Cardós Esterri. Dans la figure 3, nous pouvons voir Arròs Cardós Esterri au premier plan et l’arrière-plan.

VALL D'ESTERRI DE CARDÓS.  ESTERRI DESDE GINESTARRE.  SANTA MARIA DE GINESTARRE.

Cardós esterri (Figure 4) est 1212 mètres d’altitude. L’église romane Desant Pau i Sant Pere est situé à la périphérie du village à côté de la route qui monte vers Ginestarre, la ville et à 1364 mètres au dessus du niveau de la mer et maison à l’église romane de Santa Maria (photo 5). Ce dernier mettra rapidement un intérêt accru depuis les peintures romanes originaux conservés aujourd’hui dans le MNAC être reproduits fidèlement grâce à la nouvelle technique de rôle gel, ce qui donne d’excellents résultats que nous avons vu dans Castell de Mur.

PUENTE DE LLADRÓS.   AINETO.

Pour continuer la route que nous devons revenir à la L-504 et la tête vers le nord de la ville de Lladros. Peu de temps après, un chemin à votre droite mène au pont roman (Figure 6) qui enregistre les Noguera de Cardos à côté du sanctuaire de la Vierge du Pont. Devrait prendre parce garer le véhicule global est presque impossible. À côté de la chapelle il ya généralement un espace, plus vraiment, mais assez pour ne pas déranger les quelques tracteurs qui passent.

TAVASCAN DESDE LA CARRETERA A AINETO.

Nous sommes presque au fond de la vallée. La route continue pour la saison d’hiver Tavascan, mais d’abord, à gauche, une branche étroite (photo 8) vient de la petite ville de Aineto, où l’église de Sant Roma (photo 7) de petites dimensions et rappelle beaucoup aux églises rurales d’Andorre. Notre dernière visite permettra de combler Tavascan, sur la rivière du même nom qui relie les deux quartiers de cette petite ville touristique dans les Pyrénées.

Source: route romane

Link: http://ow.ly/k3RoJ