Du Sort à Gerri de la Sal par Estac, Mencui et Peramea


Record Route

  • Difficulté: remarquable
  • Altitude minimum: 607 m
  • Démarrage/arrivée: Hotel Les Brases / Sort
  • Distance totale: 33 km
  • Montée totale: + 1.764m / - 1.854m
  • Ville la plus proche: Sort
  • Altitude maximum: 1340 m
  • Temps total: 9.30 h

DESCRIPTION DE LA ROUTE

A longueur du trajet linéaire de 33 km (aller) qui nous permet de découvrir les charmants villages du secteur sud de la région route culd par des routes pleines de l'histoire, avec des murs en pierres sèches et des sections pavées. L'itinéraire que nous proposons commence à Sort et traverse les pentes de la montagne Llarvén et Estac, passe à travers les noyaux Bressui, Enviny, Montardit de Dalt, Escàs, Mencui, Balestui et Peramea et se termine finalement dans Gerri de la Sal. C'est une excursion physiquement exigeante - due à la grande distance et aux inégalités qui doivent être surmontées - recommandée uniquement aux randonneurs habitués aux itinéraires de longue distance.

Cette voie linéaire de Sort nous Gerri plus proche du paysage montagneux du culd du secteur sud dans une zone de transition entre les Pyrénées et les pré-Pyrénées. Nous avons marché à travers les bois de pin rouge de pins et de chênes, le long des routes qui unissaient autrefois les noyaux dispersés des pentes de la montagne de la vallée de Noguera Pallaresa.


LE MEILLEUR DE LA ROUTE

  • Montez sur l'extraordinaire patrimoine historique qui compose les routes de Pallars, avec des marges de pierres sèches et des sections pavées.
  • Les vues sensationnelles que nous avons lors de l'excursion de la vallée de la rivière Noguera Pallaresa et des petits villages dispersés.
  • Laissez-vous séduire par la tranquillité et le charme de ce coin magique des Pyrénées.


PLUS D'INFORMATIONS

Durée:

Jour complet.

Temps effectif total (sans arrêts):

9: 30h au total: 4: 50h de l'hôtel Les Brases Sort au cœur de Mencui et 4: 40h de ce village à Gerri de la Sal, la fin de la route.

Différence cumulative:

+ 1,764m / - 1,854m

Difficulté:

Remarquable Itinéraire approprié pour les randonneurs ayant de l'expérience dans les itinéraires longue distance. L'exigence physique est élevée en raison du haut niveau de différence et de distance à surmonter. Attentif à l'orientation, il est parfois difficile d'identifier la route.

Période:

Toute l'année.

Matériel:

Rien de spécial.

Cartographie:

  • Parc naturel de l'Alt Pirineu. 1/50 000. Éditorial Alpina.
  • Ramat de Camins. Ramat de l'Est. 1/50 000. Éditorial Alpina.
  • Base topographique de la Catalogne au 1/25 000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Observations:

  • L'itinéraire est long et divertissant, il est conseillé de bien planifier l'excursion et de prendre en compte les heures de clarté. Nous vous recommandons également d'éviter les jours de soleil maximum.
  • La route est marquée avec des marques de continuité de peinture jaune et des panneaux de signalisation aux intersections. De même, nous devons faire attention à l’orientation car dans certaines sections, cela peut être un perdant. Nous recommandons l'utilisation d'un appareil GPS.
  • Il y a des sources d'eau à Bressui, Enviny, Montardit, Estac, Balestui, Peramea et Gerri de la Sal.
  • Si nous voulons raccourcir la route et terminer en Baro, de la « traversée ESCO » Nous pouvons prendre une piste qui nous mène au cœur de Escos lui-même et, de ce point, nous suivons un chemin balisé à Baro.
  • Une fois que le parcours de Gerri de la Sal est terminé, pour retourner à Sort, nous pouvons faire une combinaison de véhicules ou nous pouvons prendre la ligne de bus. Vous pouvez consulter les horaires sur www.alsa.es. Le bus s'arrête également au cœur de Baro.


 COMMENT ARRIVER EN VOITURE

Le point de départ de l'excursion est situé à l'Hôtel Restaurant Les Brases de Sort. Nous arrivons à Sort par la route C-13. L'hôtel Les Brases est situé sur la même route C-13, juste au nord de la ville. En face de l'hôtel, il y a de la place pour se garer sans payer.

Voyage

Nous avons commencé la route à la première heure, pour profiter au maximum des heures de clarté, à l’hôtel Les Brases de Sort (de 0h00 à 693m).

De l'hôtel, nous descendons la même route en direction de S. Nous quittons derrière le détour et le pont de la route N-260 et nous continuons quelques mètres plus loin jusqu'à ce que nous arrivions presque à l'entrée de la ville.

Nous allons à droite le long de la rue Joaquim Sostres, en suivant le panneau du sentier naturel de Sort et Valle de Àssua en direction de "Bressui - Enviny". Juste au moment où nous arrivons à la première courbe de la rue, nous trouvons un panneau à gauche qui nous indique le chemin vers Bressui et Enviny.

Nous continuons tout droit sur quelques mètres et trouvons le château de Sort.

Vues du château.

L'église de Sort.

Nous descendons du château et retournons à notre détour.
Nous prenons cette route

et nous avons commencé à prendre de la hauteur au-dessus de la ville de Sort.

Nous nous sommes alignés entre les murs de pierres sèches et les terrasses

et bientôt nous avons atteint le noyau de Bressui (0: 25h - 838m).

Nous quittons derrière l'église de Sant Miquel à gauche

et nous sommes montés dans une ruelle étroite.

À côté de la fontaine de Com, en haut de la rue, on trouve un carrefour où on laisse à droite la route qui monte vers Pujalt - Enviny - Olp

et nous prenons le chemin à gauche, en direction d'Enviny (indiqué).

Nous passons devant une maison et continuons sur une piste qui monte.

Dans cette section suivante, la route marquée de marques jaunes partira et récupérera la piste plusieurs fois avant de la quitter.

Direction vers Enviny.

Nous traversons une broussaille épaisse

et entre les murs de pierres sèches.

Nous continuons à gagner de la hauteur.

Ici, nous pouvons profiter des vues incomparables que l'environnement nous offre.

Route de fer à cheval vers Enviny.

Vaches broutant dans les prairies.

Nous avons laissé un premier détour qui nous ramènerait à Sort et, un peu plus loin, nous avons trouvé le détour de Montardit, où nous reviendrons dans quelques minutes,

après avoir visité le village pittoresque d'Enviny (1: 10h - 1.150m).

Eglise d'Enviny.

On défait le chemin du détour de Montardit et on le prend.

Descendre à Montardit de Dalt.

Nous commençons à perdre de l'altitude, d'abord en direction O puis en direction S, par un chemin qui avance entre les champs de culture et les murs de pierre sèche.

Nous sommes passés juste au-dessus d'une ferme

et nous nous retrouvons sur la route que nous traversons.

Nous entrons dans le noyau de Montardit de Dalt (1: 30h - 945m)

et nous descendons à l'église de Santa Cecília.

Vues de l'église depuis le réservoir d'eau du village.

Nous traversons une allée couverte qui se faufile: nous continuons à gauche

en direction de La Mola - Estac.

Nous descendons un chemin recouvert d'herbe,

nous partons derrière le détour de La Mola et continuons,

en direction du village d'Estac.

Nous passons par un petit canal qui nous mène au fond du ravin de Montardit, que nous devons traverser à gué.

Attention: en période de dégel ou après la pluie, il peut être difficile de la traverser.

Après avoir traversé le ruisseau,

la route revient à prendre de la hauteur

à travers l'intérieur du chêne vert de La Caella.

Petit à petit, au fil de la montagne, la forêt devient de plus en plus ouverte et rare.

ce qui nous permet de profiter de belles vues sur le noyau de Montardit de Dalt.

Nous arrivons à une zone de sol plus sablonneux et à un point où nous devons monter un rebord rocheux vers le haut (dans la direction sud-ouest)

laissant sur notre droite les champs et ferme de Santa Creu.

Ferme de Santa Creu et la montagne de Llarvén.

Nous avons atteint le sommet de la montagne

et nous avons trouvé un signal indicateur vertical.

Nous tournons à gauche

et nous continuons à flanquer la montagne dans une direction S à travers la forêt de chênes clairsemée.

Nous trouvons un creux où il y a une belle forêt de pins rouges

et puis nous récupérons le chêne vert

Nous approchons maintenant d'une section où l'itinéraire flanque la pente vers le sud jusqu'à atteindre un point, juste au moment où la route est orientée vers l'ouest, que les vues s'ouvrent vers la ville d'Arcalís et, plus vers le S, nous pouvons distinguer la silhouette du rocher de Punxeguda, de la gorge d'Arboló et de la Geganta Adormida

La Geganta Adormida.

Nous remontons très doucement ce tronçon panoramique et nous arrivons à un point où nous avons déjà repéré le noyau d'Estac.

Nous traversons maintenant une zone assez pierreuse où notre chemin peut être confondu avec les routes foulées par les troupeaux de moutons. Nous arrivons à un chemin de terre que nous suivons à droite et traversons un petit ravin.

Ensuite, nous quittons la piste

et nous suivons le chemin balisé qui avance entre les murs de pierre sèche.

Juste avant d’atteindre Estac, nous nous connectons avec une route asphaltée

nous quittons une ferme de moutons à gauche

et nous avons descendu quelques mètres

vers la fontaine Davall, nous sommes juste à l'entrée d'Estac (3: 10h - 1.170m).

Nous avons traversé Estac,

laissant l'église de Sant Marçal sur notre droite,

et continuer en direction O.

Juste à la sortie du village, nous trouvons les indications de Mencui et Balestui, où nous irons ensuite.

Nous traversons un espace ouvert,

entre haies et prairies,

faire attention à la route, qui dans ce tronçon peut être perdant.
Nous devons entourer une prairie puisque la route originale a été absorbée et n'est pas praticable.

Nous descendons doucement, essayant de suivre les marques usées de la peinture jaune,

pour une zone perdante et avec des chemins assez intégrés.

Nous avons traversé un ravin et avons continué à perdre de la hauteur entre les prairies et les petits groupes d’arbres.

Nous descendrons à une prairie,  nous le traversons

et nous nous connectons avec un chemin qui avance entre les murs de pierres sèches,

plutôt bien défini

et cela va dans une forêt de chênes.

Nous flanquons la pente, avec une pente assez prononcée et un sol rougeâtre.

Nous nous rapprochons de

ravin de la Font del Llop.

Nous arrivons à la fourchette

où nous trouvons une flèche jaune qui indique le chemin qui descend,
Attention!: Nous ignorons la flèche

et nous continuons l'itinéraire par la route ci-dessus, qui est également marquée avec des marques de peinture jaune.

Nous avons croisé deux torrents, le premier au-dessus d’une cascade.

Après avoir surmonté le second torrent, au moment où il semble que le chemin soit perdu et avant un détachement, nous montons soudainement sur un chemin flou qui devient plus évident au-dessus.

Nous montons dans des boucles à l'intérieur d'une chênaie jusqu'à ce que nous atteignions une prairie.

Ici nous tournons à gauche et continuons à gagner de la hauteur jusqu'à ce que nous trouvions un panneau vertical de Tourisme de Catalogne.

Shepherd abri sur le chemin de Mencui.

Nous établissons un lien avec un chemin plus défini et tournons à gauche. Nous continuons à grimper, maintenant avec moins de pente, à travers une forêt de chênes qui s’ouvre progressivement. Nous atteignons une petite colline et nous tournons vers l'O.

Nous continuons à approcher Mencui par un chemin qui avance entre des murs de pierres sèches. Mais petit à petit, la route devient engorgée et nous atteignons un point où nous devons descendre sur la piste qui est juste en dessous de nous.

Nous continuons à monter et, après quelques tours, nous trouvons un détour où nous serions allés si la route avait été plus propre et praticable.

L'abandon du bétail et le dépeuplement de ces villages de Pallars sont en train de perdre le précieux patrimoine des routes sur ces terres.

Nous continuons le long de la piste et nous arrivons bientôt aux maisons à moitié abandonnées du noyau de Mencui (4: 50h - 1 261 m).

De Mencui, le chemin balisé nous conduirait directement à la ferme Cossant. Mais au moment de documenter ce guide, cette voie est peu pratique en raison d'un grand détachement. Par conséquent, pour se rendre à la ferme de Cossant, il est nécessaire de suivre un itinéraire alternatif à l'approche d'Escós et de Tolzó.

Donc, nous écartons le chemin direct vers la ferme de Cossant et descendons la même piste où nous avons déjà grimpé et continuons en direction d'Escós.

Nous avons traversé la ferme Pubill et, après avoir traversé deux ravins, nous avons atteint la traversée d'Escós (5: 35h - 940m).

Ici nous quittons la piste qui continue vers Escós - Baro

et continuer le long du chemin sur la droite en direction de la forêt de Tolzó.

La piste prend de la hauteur en faisant des boucles à travers une belle forêt de pins rouges.

Nous continuons sur cette route sans changer la route, laissant derrière nous des détours des deux côtés, jusqu’à la ferme de Cossant (6: 55h - 1 339 m).

Boixerola.

Nous sommes au plus haut point de tout le parcours et, grâce à sa hauteur, nous pouvons profiter de belles vues sur les montagnes des Hautes-Pyrénées: la Torre del Orri (2.439m), la Pica d'Estats (3.143m) et la Massif de Montcalm, ...

Vues de la Pica d'Estats de la ferme de Cossant.

Nous quittons la piste

et nous récupérons le chemin marqué,

qui passe sous les restes de la ferme.

Le chemin descend vers l'arrière dans la direction S et nous passons devant une autre ferme en ruine.

Nous continuons dans la même direction jusqu'à ce que nous tournions à gauche et commençons à descendre en longeant l'éperon montagneux par la pente E.

Plus bas, nous tournons brusquement vers l'ouest et nous sommes surpris par la vue magnifique sur le Pla de Corts, Peramea et la Geganta Adormida.

Nous continuons à descendre parmi les buissons de romarin

et quelques bûches brûlées, vestiges d'une pinède brûlée.

Nous avons traversé le llau del Llop, nom donné aux ravins secs de cette région.

et nous sommes passés sous de gros murs de calcaire.

Nous marchons le long d'un joli chemin pavé

pendant que nous contournons le rocher de Sant Pere Vell.

Petit à petit, nous approchons du noyau de Balestui,

nous sommes passés par une ferme de vaches

et nous traversons la route.

Nous faisons quelques derniers mètres et entrons dans le charmant village de Balestui (7h55 - 865m).

Nous avons quitté le noyau des maisons à côté des restes de l'église, sans culte et à moitié démoli,

et nous avons traversé un tronçon pavé

jusqu'à un petit pont de bois qui traverse la rivière des Ancs.

Les routes impériales

Juste au moment où nous quittions Balestui par la vieille route de Balestui à Peramea, nous avons passé un tronçon de route pavée très bien conservé. Nous trouvons les pavés sur les sections les plus raides des routes du Pallars, afin de faciliter la marche vers les bovins. Le pavé est constitué de lattes - les grosses pierres qui sont placées transversalement à la route - qui contribuent à la solidité, fixe la route et aide à arrêter le bétail s'il glisse, et l'engravat -les petites pierres placées soigneusement entre la latte et le batén . L'ancienne route de Balestui était un moyen de communication traditionnel utilisé depuis le Moyen Âge jusqu'au 20ème siècle par les habitants de la région et par les muletiers, les bergers et les marchands qui parcouraient ces territoires.

Source: À pied. 13 promenades et excursions par Pallars Sobirà. Volume II. Arola Editors.

Nous entrons maintenant dans une zone sans stress.

Une fois traversé la rivière des Ancs, nous avons commencé à gravir une belle forêt de chênes verts.

Nous partons derrière un carrefour et le chemin de la ferme d'Enjaume et de Bretui, et nous continuons vers Peramea.

Nous sommes arrivés à une petite colline et avons commencé à descendre vers le Pla de Corts, où nous avons déjà repéré Peramea.

Nous tournons à gauche vers Peramea.

Nous avons traversé une zone avec des champs de céréales

et nous faisons quelques derniers mètres de montée jusqu'au précieux village fermé de Peramea (8h50 - 902m).

La place de Peramea

Nous traversons le noyau en passant devant la fontaine de la place et l'Orme de Peramea.

Nous tournons à gauche vers le cimetière et, au milieu de la rue, juste derrière des poubelles, nous prenons le chemin de Gerri de la Sal.

Nous approchons de la dernière section de la journée, qui nous amènera à Gerri de la Sal. Nous descendons doucement entre les prés, nous passons devant une maison puis nous nous connectons à la route.

Nous suivons la route asphaltée à notre gauche, nous faisons une ligne droite le long de la route et, au moment où elle tourne, nous prenons un chemin qui monte et qui nous permet de faire un raccourci. Plus loin, nous revenons pour nous connecter avec la route asphaltée, où nous nous déplaçons encore quelques mètres jusqu'à ce que, après un virage, nous reprenions la route (à droite).

Nous descendons décidément par la jupe de pierre et recouverte d'herbe de la montagne.

Le monastère de Gerri de la Sal.

Enfin, nous entrons dans Gerri de la Sal par une allée et nous nous implantons au centre-ville. Nous traversons la Plaza del Mercadal, où se trouve le Real Alfolí de la Sal, aujourd'hui un musée, nous descendons des escaliers et nous arrivons à la route, dernier point de cet itinéraire sensationnel à travers le Baix Pallars à Gerri de la Sal (9h30). - 607m).