La route des fers à cheval de Sort à Peramea, Gerri et Sort


Record Route

  • Difficulté: remarquable
  • Altitude minimum: 586 m
  • Démarrage/arrivée: Hotel Les Brases / Sort
  • Distance totale: 48.4 km
  • Montée totale: 2.280 m
  • Ville la plus proche: Sort
  • Altitude maximum: 1.340 m
  • Temps total: 12.55h

DESCRIPTION DE LA ROUTE

Route de 48,4 km de longueur totale qui nous découvre les petits villages et les anciennes voies de communication qui les ont communiquées, dans le secteur sud du Pallars Sobirà. Nous étendons Retour à Gerri de la Sal par la droite orographique de la Noguera Pallaresa, à mi-chemin de la vallée de flanc de la montagne et Estac Llarvén. Nous faisons le retour de Gerri de la Sal à Sort par le côté gauche de la vallée, en suivant le cours de la rivière Noguera Pallaresa. C'est un parcours très difficile et exigeant en raison de la grande différence de niveau et de distance à surmonter. Uniquement recommandé pour les coureurs de montagne ou les randonneurs habitués aux itinéraires longue distance.

Nous entrons pleinement dans le territoire entre Sort et Gerri de Sal, découvrant en profondeur les paysages montagneux de cette zone de transition entre les Pré-Pyrénées et les Hautes-Pyrénées. Nous faisons ainsi les pentes boisées des montagnes de Llarvén et Estac, visiter les vieilles routes pavées avec des sections et des murs en pierres sèches qui reliait les petits villages qui sont dispersés sur tout le territoire. Nous faisons le retour par le fond de la vallée, entouré de prairies et d'agréables forêts riveraines.


LE MEILLEUR DE LA ROUTE

  • Promenez-vous sur les chemins de fer à cheval du Pallars, avec des sections pavées et des murs de pierres sèches.
  • Laissez-nous séduire par la magie et le charme des petites agglomérations de la région.
  • La tranquillité et la pause que l'on respire dans ce coin des Pyrénées.


PLUS D'INFORMATIONS

Durée:

Jour complet.

Temps effectif total (sans arrêts):

12h55 au total. 4h50 de Sort à Mencui, 4h40 de Mencui à Gerri de la Sal et 3h25 de Gerri de la Sal à Sort.

Différence cumulative:

2 280m

Difficulté:

Remarquable Itinéraire adapté uniquement aux randonneurs et randonneurs de montagne avec un très bon entraînement physique, habitué aux itinéraires de longue distance et aux inégalités élevées. Il est également nécessaire de prendre en compte l'orientation: sur certains points, il est difficile de trouver le chemin correct (pour cette raison, l'utilisation du périphérique GPS et la trace de l'itinéraire sont recommandées).

Période:

Toute l'année.

Matériel:

Rien de spécial.

Cartographie:

  • Parc naturel de l'Alt Pirineu. 1/50 000. Éditorial Alpina.
  • Ramat de Camins. Ramat de l'Est. 1/50 000. Éditorial Alpina.
  • Base topographique de la Catalogne au 1/25 000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Observations:

  • C'est un itinéraire très long, il convient de prendre en compte les heures du jour.
  • Les routes sont signalées par des marques de peinture jaune de continuité et des panneaux de signalisation aux intersections. Cependant, nous devons être attentifs à l’orientation car, dans certaines sections, l’itinéraire est en train de perdre.
  • Nous avons trouvé des sources d'eau dans le Bressui, Enviny, Montardit, Estac, Balestui, Peramea, Gerri de la Sal noyaux et Baro.
  • Si, de Gerri, nous préférons retourner à Sort avec les transports publics, nous pouvons le faire en bus (horaires: www.alsa.es).


COMMENT ARRIVER EN VOITURE

Le point de départ de l'excursion est situé à l'Hôtel Restaurant Les Brases de Sort. Nous arrivons à Sort par la route C-13. L'hôtel Les Brases est situé sur la même route C-13, juste au nord de la ville. En face de l'hôtel, il y a de la place pour se garer sans payer.


Voyage

L'itinéraire commence à l'hôtel Les Brases de Sort (0h00 - 693m).

Nous descendons la même route en direction de Pobla de Segur (S). Nous avons quitté à gauche la déviation de la route N-260 vers la Seu d'Urgell et nous avons suivi quelques mètres supplémentaires le long de la route jusqu'à l'entrée de Sort.

Nous prenons une rue à droite en suivant les panneaux indiquant Sort Natural Road et Àssua Valley en direction de "Bressui - Enviny".

Juste à la première courbe que fait la rue, nous trouvons un panneau sur la gauche que nous suivons.

De là, nous avons commencé à monter au-dessus de Sort, que nous avons laissé derrière nous.

Marcher entre des murs de pierres sèches

bientôt nous sommes arrivés au noyau des maisons de Bressui (0: 25h - 838m).

Nous avons traversé Bressui

et nous continuons à monter jusqu'à la fontaine Com, où nous trouvons un carrefour.

À ce stade, nous continuons à gauche, en suivant les indications d'Enviny.

Nous traversons une ferme et empruntons le chemin de terre qui prend de la hauteur.

Dans la section suivante, nous devons suivre les marques de peinture jaune, en alternant plusieurs fois la piste et une trajectoire qui coupe.

Il arrive un moment où nous quittons enfin la piste et entrons dans une broussaille clairsemée.

Nous avançons le long des murs de pierres sèches

et, dans certaines sections, la route est pavée.

Vaches broutant dans les prairies.

Nous laissons un détour à Sort

et nous arrivons au croisement vers Montardit de Baix.

Dans quelques minutes, nous reviendrons à cette jonction pour continuer notre route, après avoir approché un moment le noyau pittoresque d'Enviny (1: 10h - 1.150m).

L'église d'Enviny.

Vues de Montardit de Dalt.

Nous dévions la route jusqu'au carrefour de Montardit de Baix et continuons notre itinéraire le long de cette route.

Nous descendons sans trêve entre champs et murs de pierres sèches.

Nous sommes arrivés à une ferme, que nous avons entourée ci-dessus,

et on se retrouve sur la route goudronnée.

Nous le traversons et entrons dans le noyau de Montardit de Dalt (1: 30h - 945m),

où nous descendons à l'église de Santa Cecília.

De là, nous continuons à travers une allée couverte qui bifurque immédiatement:

nous devons suivre la branche à gauche, en direction de "La Mola - Estac".

Plus tard, nous laissons de côté le chemin qui nous mènerait à La Mola

et nous continuons tout droit vers le noyau d'Estac.

Nous traversons le ravin de Montardit avec prudence, surtout pendant la saison des pluies et pendant le dégel.

et ensuite nous remontons la forêt.

Flanquant la montagne en direction S à travers l'intérieur du magnifique chêne vert de La Caella jusqu'à ce que nous atteignons un zone plus clairsemée

-dans un sol sableux de composition granitique-

et nous montons en direction de SO par une corniche rocheuse,

quitter les prairies

et la ferme de Santa Creu sur notre droite.

Nous avons atteint le sommet de la montagne et avons trouvé un panneau vertical.

À ce stade, nous tournons à gauche et continuons à flanquer la montagne en direction de S

à travers une zone assez clairsemée de chênes verts et de pinèdes épars.

Nous traversons,

sans perdre ou gagner trop de hauteur,

avec vue sur le détroit d'Arboló et la silhouette rocheuse particulière de la Geganta Adormida.

Nous avons atteint un point où nous avons déjà vu les maisons d'Estac

et nous commençons à descendre à travers un sol pierreux où notre chemin se confond avec les sentiers des moutons.

Nous traversons un petit ravin et continuons sur un chemin avec des murs de pierres sèches.

Nous passons près d'une ferme

et puis nous arrivons à la fontaine Daball, juste à l'entrée de la ville d'Estac (3:10 - 1170m).

Nous traversons le noyau d'Estac en passant sous l'église de Sant Marçal et continuons la route en direction de O.

Juste à la sortie de la ville, nous trouvons Mencui et Balestui signalés, indications que nous suivons.

Nous descendons entre prairies et forêts,

pour beaucoup de terrain perdant et routes bloquées.

Nous trouvons de temps en temps des marques jaunes de peinture usée et des indicateurs qui nous aident à nous orienter.

Plus tard, nous retournons dans la chênaie et le chemin devient plus défini.

Nous sommes en train de flanquer la montagne par un terrain assez accidenté et de composition rougeâtre.

s'approchant petit à petit dans le ravin de la Font del Llop.

Nous arrivons à la fourchette

où la route ci-dessous est marquée par une flèche jaune.
Nous l'ignorons et continuons sur la route ci-dessus, qui est également marquée par des traces de peinture jaune.

Nous avons croisé deux cours d'eau, dont le premier nous avons traversé en gué une chute d'eau.

Après avoir traversé le deuxième ruisseau, quand il semble que la route se termine et juste avant un détachement, nous montons tout à coup,

par un chemin diffus qu'un peu plus tard cela devient plus évident.

Nous avons grimpé rapidement en faisant des boucles à travers une chênaie. Nous continuons à monter et nous établissons un lien avec un
plus des sentiers battus, que nous continuons à gauche.

Nous prenons de la hauteur, maintenant plus tranquillement, à travers une chênaie et en avançant entre des murs de pierres sèches.

Nous arrivons à une petite colline montagneuse avec un orri, où nous nous tournons vers l'O.

La route s'élargit

et nous pouvons déjà voir le noyau de Mencui.

Petit à petit, la route devient engorgée jusqu’à ce qu’elle atteigne un point où nous ne pouvons plus passer et nous devons aller chercher la piste que nous avons sous notre.

Nous continuons l'itinéraire en remontant cette route

jusqu'à ce que nous atteignions les maisons à moitié détruites de Mencui (4: 50h - 1 261 m).

Attention: depuis Mencui, le chemin balisé continue directement vers la ferme de Cossant, mais suite à un récent détachement, cette route est impraticable (au moment de documenter cet itinéraire). Par conséquent, nous suivrons une route alternative à la ferme Cossant.

Nous quittons la route balisée qui passe sous la ville et nous retournons sur la piste de Mencui, où nous avons grimpé il y a quelques minutes.

Maintenant nous descendons en direction d'Escós entre les prairies,

nous avons traversé la ferme Pubill

et, juste après avoir traversé deux gorges, nous arrivons au croisement de Escos (5: 35h - 940m).

Nous quittons la piste qui continue à gauche vers Escós et Baro, et nous prenons la piste à droite qui monte

vers la forêt de Tolzó.

Nous montons en faisant des boucles dans une forêt sensationnelle de pins rouges.

Enfin, nous atteignons la ferme de Cossant (6: 55h - 1 339 m), le point culminant de tout le parcours, où nous retrouvons le chemin balisé.

Après avoir repris des forces tout en profitant des vues que ce magnifique point de vue naturel nous offre - la Torreta de l'Orri, le massif de la Pica d'Estats, les montagnes des Hautes-Pyrénées - nous continuons notre voyage.

Nous revenons à la route marquée de marques de peinture jaune qui passe sous la ferme de Cossant.

La route progresse dans la direction S à travers la colline boisée et bientôt nous trouvons une autre ferme en ruine.

Ferme en ruine

Nous continuons à perdre de la hauteur le long du chemin, maintenant sur un terrain avec plus de pente,

au fond du llau ou ravin de Llop.

Nous contournons le rocher de Sant Pere Vell

alors que nous pouvons déjà contempler le plateau de Pla de Corts, dominé par la silhouette rocheuse particulière de la Geganta Adormida.

Nous continuons à descendre

entre des murs de pierres sèches

nous sommes passés près d'une ferme,

Nous sommes arrivés au village pittoresque de Balestui (7h55 - 865m).

La fontaine de Balestui

Nous quittons le noyau des maisons

passer par le côté de l'église,

nous continuons vers Peramea

et nous allons traverser la rivière des Ancs par un pont.

Nous remontons à travers une forêt de chênes verts

et bientôt nous partons derrière un carrefour et la route vers le mas d'Enjaume et le noyau de Bretui.

Nous surmontons une colline rocheuse

et nous sommes allés directement au Pla de Corts.

LE PLA DE CORTS

Le Pla de Corts - situé dans une zone de transition entre les Pré-Pyrénées et les Pyrénées - possède des caractéristiques orographiques et climatiques très spécifiques qui ont attiré et facilité la présence humaine depuis l’âge du bronze. Témoin de cette présence depuis les temps mégalithiques, on trouve les nombreux vestiges que les paléontologues ont trouvés. Les zones centrales du plateau, plus plates, ont été utilisées comme champs et prairies. En revanche, les versants des montagnes ont été utilisés comme pâturages et pour la production forestière. Dans le même temps, la présence du lac voisin de Montcortès a transformé toute cette zone en une zone présentant un intérêt particulier pour les oiseaux. Vous pouvez observer des oiseaux migrateurs qui font un bref arrêt dans leurs voyages, mais aussi les rapaces pyrénéens: le vautour moine, le vautour égyptien, le cerf-volant rouge, la buse et le lammergeier.

Nous traversons une zone de cultures et faisons quelques derniers mètres entre les murs de pierres sèches jusqu’à ce que nous atteignions le noyau médiéval de Peramea (8h50 - 902m).

Nous passons devant la fontaine de la place et le célèbre Orme de Peramea et nous tournons dans une rue qui part à gauche du cimetière.

Au milieu de la rue, juste derrière certains conteneurs, il y a le chemin de Gerri de la Sal.

Le chemin reliera et quittera la route goudronnée plusieurs fois.

Nous devons suivre les signes jaunes de continuité à tout moment.

Nous faisons la descente sur la pente rocheuse de la montagne

et, après avoir perdu près de 300 m d’altitude, nous atteignons le noyau de Gerri de la Sal (9h30 - 607m).

Nous sommes au point le plus au sud de notre itinéraire. Ensuite, nous retournerons à Sort en suivant le cours de la rivière Noguera Pallaresa. Ce sera la partie la plus facile de l'itinéraire circulaire, nous avancerons à tout moment sur un sentier bien balisé et à l'ombre de la forêt riveraine. Nous traversons d'abord la route C-13

puis le monumental pont roman de Gerri sur la rivière Noguera Pallaresa.

Nous sommes montés sur le chemin du Sanctuaire d'Arboló (9h55 - 640m), d'où nous jouirons d'une vue fabuleuse sur le détroit d'Arboló et la rivière juste en dessous de nous.

Le merveilleux pont roman de Gerri de la Sal

Nous continuons notre chemin entre des murs de pierres sèches

petit à petit s'éloigner de Gerri de la Sal.

Nous montons un chemin pavé

et on peut déjà voir l'ermitage de la Mare de Deu d'Arbolo.

Le Soc d'Arbolo.

Sanctuaire d'Arboló.

Depuis le sanctuaire, nous descendons un large chemin protégé par une rambarde jusqu’à la traversée du pont Arboló.

Descendre au pont.

Nous quittons le pont derrière et nous continuons parallèlement à la rivière, que nous avons sur notre gauche, en direction de Baro.

Pont d'Arboló

Nous passons par les rochers et montons quelques mètres pour surmonter l'étroit d'Arboló.

Ensuite, nous entrons dans une forêt de pins rouges

et nous sommes descendus à quelques prairies à côté de la rivière.

Nous sommes arrivés au croisement d'Arcalís

et nous continuons tout droit vers Baro sur le chemin de terre.

Nous avons traversé une zone de peupliers

et prairies

et nous arrivons au pont d'Arcalís - Baro (10h45 - 637m).

Nous avons le noyau de Baro sur notre gauche, de l'autre côté de la rivière.

Nous continuons à monter la Noguera Pallaresa par sa marge orientale, en suivant les indications de "La Torreta - Arcalís - Malmercat".

Nous nous connectons à une route et la suivons à quelques mètres à droite. De la même route, nous quittons la route pour "La Torreta - Arcalís" et continuons le long de la route goudronnée jusqu'au prochain virage.

Ici, nous prenons le chemin de terre qui va vers la gauche et qui nous mènera à la ferme pittoresque de Menal, située au milieu d'une zone agréable de prairies.

Nous avons surmonté quelques portes pour les troupeaux

et nous allons dans une belle région de prairies d'herbe

avec des paysages de carte postale

et se rapprocher de la ferme de Menal.

Nous avançons sur un très beau chemin entre des murs de pierres sèches

et nous surmontons le ravin de Roca Grossa.

Ensuite, nous suivons le torrent de quelques mètres et pénétrons rapidement dans une chênaie sombre.

Nous avons grimpé à travers les bois en faisant des boucles, jusqu’à la jonction de Malmercat.

À ce stade, nous quittons la route de Malmercat et nous continuons vers Savarneda et Sort.

Nous suivons la pente de la montagne,

monter et descendre et traverser plusieurs ravins secs.

Nous avons atteint un point d'où nous avons déjà repéré Montardit de Baix, de l'autre côté de la rivière.

Nous continuons à faire le parcours en alternant des sections de chemin et des tronçons de piste, à travers des prairies et des chênaies,

et nous gagnerons de la hauteur jusqu'à ce que nous traversions une route juste en dessous d'une ferme.

Nous avons traversé de belles prairies

et nous continuons à grimper à travers la forêt jusqu'à ce que nous pénétrions dans une zone où la végétation et les mauvaises herbes sont plus minces, où la route est défigurée.

Nous sommes montés dans cette voie en profitant des vues que nous avons de Montardit,

jusqu'à ce que nous trouvions ce détour.
Nous avons remonté le chemin de terre à droite

et nous continuons d'avancer entre les murs de pierre sèche.

Chemin à travers la forêt.

Nous avons atteint un autre détour vers Malmercat.

Nous laissons cette route derrière nous

et nous voyons déjà en arrière-plan la zone des Vernedes et le noyau de Sort.

Nous descendons vers les prairies

et nous sommes arrivés à la maison de Savarneda, que nous avons laissée derrière nous.

Nous sommes arrivés à la rivière del Cantó

que nous traversons un pont de bois.

Nous quittons à droite la route qui monte à la vallée de Siarb (Soriguera et Llagunes) et continuons à gauche.

Ensuite, nous trouvons une fourche et le sentier naturel de Sort et la vallée d'Assua.

  À ce stade, nous avons deux alternatives pour aborder la section qui reste jusqu'à Trier. Nous choisissons le chemin à gauche,

qui suit d'abord le cours de la rivière Cantó jusqu'à la confluence avec la Noguera Pallaresa

puis suivez ce cours jusqu'à ce que Sort.

Route vers les Vernedes.

Vaches broutant dans les prés

Nous avons traversé l'agréable plaine des Vernedes

nous suivons par une route confortable équipée d'une rampe en bois des deux côtés

et nous entrons dans le Sort ,

Nous avons traversé le village sur la route,

Nous avons traversé le centre de la ville et continuons tout droit

jusqu'à ce que nous arrivions à l'hôtel Les Brases (693m - 12h55), point de départ et fin de ce long circuit circulaire passionnant.